Sociologie de la religion – pragmatique

Sociologisme (Weber) : les intérêts religieux, les intérêts sotériologiques.

Le salut comme forme du “quotidien” et “ici-bas”, et de leurs ordres sociaux : économiques et sémantiques/sacrés.

Et toujours, le concept clé d’intérêt, régulièrement infiniment éclairant (matérialisant ; rappelant les rapports des formes sociales à leurs dynamiques  économiques) et obscur. Weber donne peu de récit, épopée disciplinaire, de son projet ; peu de réflexivité explicitement signalée, alors pourtant que tout est réflexivité, autour de l’enjeu du savoir/de la rationalité social/e. Concernant l’intérêt, il s’agit du sujet social. Motivations et déterminations, qui sont les dynamiques de l’unité sociologique Weber : l‘action.

L’action religieuse.

Intérêts du corps des prêtres, intérêts des laïcs. Pour la rationalisation rituelle et théologique, pour la rationalisation économique et magique.

Weber, 123, “pragmatiques”. (en traduction, il est vrai.) “Rationalisme pratique et calculateur”, 124. “Les avantages extérieurs du quotidien économique


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.