Sociologie de la religion – pragmatique

Sociologisme (Weber) : les intérêts religieux, les intérêts sotériologiques.

Le salut comme forme du « quotidien » et « ici-bas », et de leurs ordres sociaux : économiques et sémantiques/sacrés.

Et toujours, le concept clé d’intérêt, régulièrement infiniment éclairant (matérialisant ; rappelant les rapports des formes sociales à leurs dynamiques  économiques) et obscur. Weber donne peu de récit, épopée disciplinaire, de son projet ; peu de réflexivité explicitement signalée, alors pourtant que tout est réflexivité, autour de l’enjeu du savoir/de la rationalité social/e. Concernant l’intérêt, il s’agit du sujet social. Motivations et déterminations, qui sont les dynamiques de l’unité sociologique Weber : l‘action.

L’action religieuse.

Intérêts du corps des prêtres, intérêts des laïcs. Pour la rationalisation rituelle et théologique, pour la rationalisation économique et magique.

Weber, 123, « pragmatiques ». (en traduction, il est vrai.) « Rationalisme pratique et calculateur », 124. « Les avantages extérieurs du quotidien économique« 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search