58 Résultats de recherche

Pour le terme "otsog".
0

Accumulation des savoirs – science et culture ; histoire et ironie otsogaines

Aron le rappelle au sujet des apories de Weber sur le jugement de valeur dans la science sociale (tel que discuté avec Leo Strauss, 1954 – 1959) : que la relativité de la vérité diffère en sciences de la nature et “sciences de la ‘culture’ ” “telles que les interprète Weber : une fois voulue la vérité mathématique ou physique, le devenir de ces sciences est accumulation.” Est-ce exactement sur ce fil que l’ironie otsog se porte, avec l’histoire des...

0

Anciens et modernes : ironies otsogaines

Sens de la comparaison d’Otsog : c’est la question qui est prise par les quelques études que je trouve, non absentes et non oublieuses, sur l’histoire de la “phrase”, du “mot”. Anachronisme d’y lire un thème du progrès des connaissances. Maillage signifiant avec les philosophies chrétiennes et médiévales de l’histoire : sentiment de la fin du monde ; mais aussi nouveau testament comme histoire et historicité même du christianisme. Au moins ces deux grands fils. Antiquité des rapports entre ce...

0

Postotsogs – or a sort of bibliography

1. Outils de traduction et de références  Merriam Webster (plutôt que OED), DeepL submergé !, Cisco, CNRTL, Littré, wiktionnaire, wiki plenty, Gallica, Archives.org, Gutenberg Project, Robert & Collins, Dictionnaire rimes, Expressions françaises, Notices autorité BNF, GoogleBooks (corpus), English short titles Catalogue, WorldCat, BL, LOC. Lexique typo / Imprimerie nationale. + explorations de IA, TAO, etc, all the while. Traductions de R Kaiser, E Murillo & V Teodori + Elements de théorie et de méthode sociologique, Henri Mendras (études traduites “et adaptées”,...

0

Ruminations : mutations du savoir, d’OTSOG aux DH

Intéressant de me voir buter (“ramer”, “pédaler”, labourer, tread) devant le champ, la matière pleine, ouverts par OTSOG et les lectures exploratoires, tous azimuts, sur le numérique et les DH. Un écart, écarquillage, sans doute déraisonnable, caractéristique d’une “faute” pratique de ma libido perso, qui essaie d’embrasser les deux projets dans une même vaste rumination autour des savoirs – au mieux, les jours de flatteusement, je dirais “une anthropologie“. Et histoire longue. Still: je peine, par exemple dans l’espace circonscrit...

0

Concept, humour, loisir – Stengers Schlanger avec OTSOG

Deux tentations – alors que j’essaie de saisir le projet de Stengers dans l’introduction des Concepts scientifiques – oui il s’agit de dégager le fonctionnement de la “mobilisation de” pouvoir dans les sciences selon modèle “anti-empiriste” actuel, mais le dessin de cette ligne est encore difficile à situer – : quelque chose sur l’humour, où je connais déjà Schlanger en effet : contrairement à l’ironie, que Stengers verse au côté des humeurs scientifiques que Michel Serres attribue aux sciences, envie...

0

Table ronde OTSOG : projet ? 📌

Set up pour une table ronde des traducteurs : conditions éditoriales, qualification/situation des maisons d’édition, types de contrat et entente, politique globale, et spécifique, de traduction, négociation et sens local des droits [degré d’autonomie et choix autonomes] points saillants dans l’expérience de la trad et de sa négociation culturelle & éditoriale : appel à expression, singulière personnelle & locale rapports entre traductions ? cf intro du traducteur alld, cité ds It et Esp ; Merton reprend “Italianate edition”. réceptions (invitations?,...

0

Enrique Murillo : voix avec OTSOG

Immédiatement plongé dans le jeu : le traducteur espagnol Enrique Murillo, déjà avec un astucieux “adivinacionistas” pour adumbrationists, et l’entour de la phrase. Another friend. Et encore une fois – ici par une dimension entière ajoutée -, la traduction, non binaire, non “stylistique-comparée”. Le polylogue avec mes homologues engagent des systèmes entiers, linguistiques et littéraires, et philologiques. Pans européens. Caisse de résonance de la culture lettrée et de ses devenirs et réexplorations, réflexivité continuée (par une ironie propre au langage).

0

OTSOG dans les devenirs du savoir

Sans doute l’idée serait meilleure (avancée, simplement, mûrie par le travail sémantique – la traduction et la lecturerecherche – et l’histoire pédestre des conditions du savoir, quotidien d’une cogitation ambiante sur l’air épistémopolitique) de : tenir ici le journal des bribes OTSOG, et les rédiger, au moins en paragraphes, volets, essais. C’est déjà en forme ; des noeuds et des pans sont déjà constitués, à saisir à confirmer. Savoirs et savoir sur les savoirs. Sur l’histoire des conditions du savoir,...

0

Traduction, OTSOG, compagnie

J’aime la responsabilité d’être mon propre dictionnaire – décisionnaire des qualités, couleurs et tons, modelages, sémantiques. Ce renversement doux, long d’une carrière et d’une vie amoureuse de l’étranger dans l’anglais et l’anglophonie (ah my darling Onion, coup de cœur lexicographique un jour d’été à la Bodleian – et les fous depuis Dr Johnson), du rapport à l’autorité de la langue. Sans – of course – sortir d’une immersion consciente, délibérée également, dans les multiples autorités qui flottent dans la langue...

0

OTSOG with Reinhardt Kaiser

Enfin donné acte à la brillante – et basique, duh – idée de connaître les traductions allemande et italienne d’OTSOG, mes compagnons exacts. Je reçois hier la version de Reinhardt Kaiser, pour Suhrkamp, datée de 1983 (ou est-ce 1980 pour l’édition pré-proche ?), et 2021 Auflage même. Sous-titre inscrit – et résultant très certainement de proposition du traducteur négociée avec l’éditeur, façade : Ein Leitfaden durch das Labyrinth des Gelehrsamkeit. On a effacé Tristram. L’un des pôles de ma curiosité...

0

OTSOG ! Merton intemfestif

Merton, Robert K. – nom fantaisiste, américain au sens immigré du terme, texturé en Europe dense d’histoire – tout à faire happily (la félicité est de performativité : associée dans les premières pages des Autobiographical Reflections à la fin de Serendipity, autour du Père OTSOG Bernard de Chartres, p. 231) intempestif pour cette saison de tangente scientifique et politique. La jubilation est irradiante, elle se projette partout, éclaire tous azimuts. Peut-être avant tout, zone focale, centre nerveux : le décrochage de la...

0

Ambedkar avec O. Herrenschmidt, suite

Je le remarque dans le chantier Ambedkar comme dans celui d’OTSOG : il s’agit des compagnies pour la traduction. Mailler une compagnie dans le travail du transfert et passage, sortir du désert (qui est contradictoire aux langues) d’un rapport strict au seul “texte” en traduction (qui est une foule, et placé devant, pour l’instant encore, le mur silencieux de l’attente, limbe, éventuellement une brise y passe, du désir de la traduction). Pourquoi j’ai été si heureuse de la rencontre avec...

0

L’invention des lettres – exposition BNF

“L’Invention de la Renaissance“, visite hier à la BNF. Une récolte jubilatoire, d’étincelles d’une culture bibliophilique et philologique plutôt qu’une adhésion d’étude, n’ayant pas les moyens d’un plongeon entier. Thrill. Me remet sur les traces d’OTSOG – j’y recroise Vivès et Capella, Alde Manuce et Festina Lente, les coureurs de manuscrits et la vie passionnée des lettres, Saint Jérôme à sa cellule, ou studiolo. Commence avec Pétrarque, inventeur de bibliothèque. Passe à Amboise et Blois. L’éros du livre, de la...

0

Traduction et épreuve de réalité : états éditoriaux d’Ambedkar

Juste un peu défrisée, en recevant le premier des nouveaux livres parus depuis que j’avais travaillé sur Ambedkar à Shimla, par l’avancée éditoriale remarquable depuis, 2015 je crois. 2016 année de RVemula. Actualité très vive autour d’Ambedkar, c’était certain, ces derniers année terrain et objet d’enjeu stratégique – par ce nouveau sondage de l’état des discours et des productions, ce sont les effets et les produits que j’en vois. J’ai donc à faire l’accommodation nécessaire, et commencer par apprécier le...

0

Merton, Ambedkar : facettes de la traduction, transmission / conversion

Je suis frappée par la différence de thème, l’horizon de désir tout à fait autre, alors que je passe d’Otsog au projet sur Ambedkar. Merton m’a entraînée vers une région de la traduction faite des textes, tissages et réseautages de textes, dans la grande longue texture des lettres – dynamique du “postscript“. Et l’histoire des disciplines du textes, du sens et du social, les Deux (et plus) Cultures. Par un biais imprimé par le thème mertonien de la réflexivité, sociologie...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search