Étiqueté : disciplines

0

Braj Kachru – World Englishes are fun

At last, broaching this. Major hill to climb up and see out on the landscape from. Pleasure of getting back to English, to language and a language. And to mettre mon nez dans les discours, les pratiques, les coulisses, les fabrications toujours. Les « cultures du langage » – je vais retenir ça de JL Chiss. Rigolo de voir se découvrir ce petit monde de discours (à grandes enjambées mondiales, en thème comme en pratiques associatives savantes et autres braindrain),...

0

L’Université hic du révolutionnaire – 1968

Il s’agit en effet d’expliquer pourquoi le foyer révolutionnaire aura été l’Université en 68, pourquoi les remous dans l’université amplifiés et étendus au système politique même du pays. Lefort (La Brèche, texte 1) pose : le savoir, et surtout la division du savoir, comme clé de la « société bourgeoise-bureaucratique ». Époque du cadre (ce que verra Boltanski), des experts-bureaucrates (Morin 1), des hiérarchies par ces exclusives de savoir de la société du « capitalisme moderne » (Lefort 1 ici) industriel,...

0

Université et révolution, 1968, 1988, 2018

Verfremdungeffekt frappant, éclairant, à la lecture de La Brèche, Morin, Lefort, Castoriadis 1968 puis Vingt ans après. Université, révolution, jeunesse, gauchismes contre communisme, fond d’internationalité / internationalisme (tiers monde)… la mesure des transformations depuis ces descriptions possibles, ces cadres d’analyse. « La société bourgeoise », la nouvelle « jeunesse » comme force politique, « l’université », le paysage politique, l’état de la « classe ouvrière » : tout a pris un étonnant coup d’histoire, le suranné, le décalé, tout ce...

0

L’institution : question des 60s

L’Institution renversée, et tout le travail de présentation des expériences et débats et auteurs et concepts par Valentin Schaepelynck, fourmille de ces brillantes propositions, ces points de vue pénétrants, forts en liberté intellectuelle et chemins originaux. La qualité de ces apports –  et leur contexte historique de possibilité. Mais vu globalement aussi : pourquoi l’institution, comme objet si commun, si travaillé, par de tels points d’entrée disciplinairement et socialement divers ? Objet, question, d’époque. Époque de la décolonisation – je...

0

Sciences de l’Etat-providence, France / UK 1950-60s

L’inventivité critique des années 60, qui vient bien des bouillonnements d’après-guerre. Impressionnnante au regard de la situation actuelle. Le travail sur l’instituant ici, critique de l’institué bureaucratique ou jusqu’à concentrationnaire. Les commandes de recherche de l’Etat, les réponses des sciences sociales et expertises du travail social. Castoriadis Mothé et maintenant, avec la présentation qu’en fait L’Institution renversée, Lapassade et Guattari, et tous ces collectifs, trans-analysants, d’étudiants, sociologues, psychologues, pédagogues, éducation spécialisée, Recherches (nom d’époque pour les revues de ces groupes)...

0

Université politique – mai 2018

Importante expérience hier, je l’attendais, de passer de la position de gréviste et radicale à celle de membre du CA de l’université. Tout ce qui se passe dans cette translation. Pratique de la targette. Casse-tête d’y comprendre quelque chose pendant que ça bouge, d’y marquer des repères. (J’y repense en lisant Elias sur les paradoxes de l’émancipation, dans la sociogénèse de l’ “informalisation”. Complexités de l’autorité et de l’émancipation. Complexités des sens sociaux, et politiques.) Une ligne proposée par la discussion...

0

Théorie et conditions historiques : familles historiques

. Penser depuis Hitler, “Auschwitz”, Arendt, N. Elias, encore Agamben, et les nouvelles lectures de Scpitt . penser depuis Hiroshima, 1945 et les conditions de la paix : toute la ligne géopolitique, Relations internationales, Area Studies, American research university and militaro-industrial-academic complex . penser depuis la Décolonisation, soit la colonisation : critique, pour commencer, de la ligne précédente. Et plus loin : critique de la modernité, civilisme, nationalisme et cultural difference . penser depuis la Révolution française : démocratie moderne,...

0

Les philosophismes

Irritation, à des blocages, ou captations, inutiles et à vrai dire pompants : ils pompent au service d’une forteresse discursive l’énergie critique commune qui est en question, sollicitée, interpellée into being dans le temps de la lecture. C’est d’une part les fétichisations, avec le sentencieux. D’autre part, revers du même effet : le geste de faire le vide. Tabula rasa de l’histoire, puis alors picorer à volonté dans telle bulle soudain fétichisée, par exemple comme lieu de l’origine pour telle...

0

The Calligraphic State, Brinkley Messick

Textual Domination and History in a Muslim Society, 1992, Berkeley, UofCaliforniaP. On Yemen. Pragmatics writ large. The theoretical imagination of it, the scope. The « textual polity » (polities) of the shari’a, and the practices of authority generated through it. And the usual historic fold when the nation-state establishes its framework, and own « total discourse » (Mauss) – which means, specific articulation, including divisions, of domains. Studying authority, of the textual variety here. The intelligence of imagining that authority...

0

A Life Beyond Boundaries, Benedict Anderson

2015. Area studies genealogy, as one starting point. 71, on first fieldwork in Jakarta and Java : A large part of my work on Indonesia turned on the relationship between politics and culture. For my generation this was something odd. … also laid the foundations for the ‘culturalist’ streak that could appear later in Imagined Communities. 200, viatique for students and scholars, one strike for comparison : Frogs in their fight for emancipation will only lose by crouching in their...

0

Mondialités islamiques : visée

Excellente séance des Mondialités islamiques hier soir, Thomas Brisson, parcours croisé de T Ramadan en GrandeBretagne et en France. Je retrouve le fil du travail engagé avec le projet de ce séminaire, facile à perdre dans le calendrier haché de la vie universitaire. La qualité, l’histoire distinctives, plurielles bien sûr, des transnationalités du monde musulman et le concernant. Comment ces séquences à relire dans l’histoire, y récupérer (avec les débats et discours qu’elles ont généré), viennent faire levier sur les interprétations...

0

Sociologie et religion

Bien sûr, tout ce que la sociologie doit à son objet structurant : la religion. Côté Weber, mais aussi Mauss, et al. Et religions comparées, et ligne de partage (héritage de, contexte existant quand la discipline émerge) entre anthropologie et sociologie, sociétés de là-bas, sociétés d’ici. Une modernité de la prise sur le religieux. Croyance, illusio, salut, communauté symbolique, et tant. Symbolique de la société. Fabien Truong (reprise de Jeunesses françaises, après trop longue interruption) se lit en cursif, très...

0

Introduction – aux études littéraires

Très bon de reprendre au pied du mur. Je le savais, et je le reconnais immédiatement. Cours d’introduction aux études littéraires anglophones, pour les petits anglicistes (en très grande partie unwillingly dumped in Modern Language study), grande énergie du b.a.ba et du radical. L’opportunité de cette situation d’introduction, est celle de mettre à distance, de regarder de travers, la littérature / les études littéraires dans leur idéologie. Partir de là. Partir de l’absence de contact culturel direct dans l’expérience de...

0

La critique islamique : poser

Reprendre par Arkoun pour poser l’équation de la critique islamique. Comment il pose les perspectives, conditions, et tâches de la critique, pour une pensée arabe en contexte d’idéologie de combat (termes posés very much dans le contexte de 1975, première édition du Que sais-je). Et comment poursuivre dans la direction qui m’intéresse : d’ailleurs il en rencontre la nécessité lui-même, devant ajouter une note sur la marginalité  de l’islamologie dans la pensée occidentale, accentuée depuis les années 1980 par la contre-idéologie...

0

Linguistique islamique : correction

Donc, les grammairiens, et touts les disciplines nécessaires à une civilisation du Livre et de la prophétie. Prendre par exemple Ibn Manzur (m. 1311), auteur d’un Thesaurus de la langue arabe, « inestimable » dit M Arkoun. « Cette langue prophétique », dit Ibn Manzur de son objet. Écrivant en période de repli culturel et civilisationnel : Je n’ai en vue que la conservation des fondements de cette langue prophétique. .. Je constate, en effet, que, de nos jours, l’emploi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search