Étiqueté : politique

0

Néolibéralisation de l’État : “transformation de l’action publique”

Organisation du propos, exposé, Les Infiltrés, cabinets de conseil, contrôle de l’État – Matthieu Aron et Caroline Michel-Aguirre, 2022 : ébauche de généalogie, Thatcher fin 1970s, Reagan de suite, et toyotisme général, (après invention 1926, James McKinsey, Univ Chicago, prof comptabilité, pour un taylorisme, organisation scientifique du travail, dans la fonction publique – 1980s aux Etats-Unis, “transformation” des fonctionnaires en “ouvriers de bout de chaîne, privés d’autonomie et soumis à des reporting permanents” (43) ; Gérard Longuet organise les ateliers...

0

UK “cancel” situation : Amia Srinivasan

In 29th June LRB, “Cancelled”. “That is why I described the change in campus culture as a shift in the way students attempt to wield power, rather than as a symptom of students’ weakened constitutions” (snowflakes, triggered, fearful of difficult ideas). “Headiness not merely of thinking about politics, but for the first time actually doing politics.” “Too often it leads students to exercise power through university bureaucracies, evincing a trust in institutional authority that sits in the tension with any...

0

Budapest capitale européenne

En sillonnant les avenues de Budapest, téléguidés par le discours touristique, particulièrement occultant il me semble. Surfacent avant tout des rêveries d’hostilité, à la sensation d’empire, grosse bourgeoisie, banques glorieuses, institutions pompières, et même dans leur écologie les nombreuses institutions métropolitaines des arts, Académies, musées, universités patriciennes, opéras théâtres académies de musique, des arts, nombreux musées. Réalignement d’une sensation d’histoire européenne, puisque j’y retrouve, mis sous le nez, les somptuosités de Vienne Paris Londres (Saint Petersbourg pour certains aspects, tranche...

0

Critiques de l’égalité : formes de l’horizon alternatif

R Sénac observe, pour commencer, les alternatives actives pour se désolidariser du mot d’ordre de l’égalité, lourd de déceptions et trahisons : justice, équité, dignité. Elle ajoute, c’est à voir, sans doute “moins entachés par l’histoire” (mais la question est plutôt de se réarticuler dans l’histoire), “et plus adaptés pour prendre en compte la complexité des situations”. Alors : proposer l’enjeu de la complexité, très bien – c’est l’aspect que prend l’altérité historique, objet même du travail politique et du...

0

Politique et culture, distribution et reconnaissance : Réjane Sénac sur les engagements contemporains

Oui, point de départ correct : pour aborder les difficultés (qui sont expérimentées, non ontologiques) à articuler politique et culturel dans un schéma de luttes, militance, activismes, engagement/s, commencer par rappeler, ou poser, la construction politique de toutes les interfaces des dominations et inégalités. Alors oui par exemple, au moins aussi haut que leur organisation (“de la scène des luttes”) par l’Etat, et-à-vrai-dire (la notion en découle si nécessairement que l’ajout est naturel), dans les rapports mondiaux. Réjane Sénac mobilise...

0

Quotidien politique – récit de la lutte sur les retraites, narratomachie

La narration continue à se faire, s’élaborer, syntagmatique, quotidiennement articulée. Dernièrement, E. Borde se désolidarise légèrement, démarque de ton, d’E. Macron (pendant qu’il est en Chine : homme de la stature de super-politique), puis se déclare “alignée” : les journaux marquent les guillemets ; ils font leur propre contribution, acte quotidien, de mise en réception, mise en scène des énonciations. On dit alignée, on entend les glissements du terrain, faille. La presse soulève telle voix, puis telle. Va chercher ;...

0

Weapons of the Young – sujets du néolibéral, F. Cusset

Lecture de François Cusset, La Haine de l’émancipation, j’attends de voir toute la construction de l’argument (p. 23 so far), son élaboration sa lecture de l’état. Un des types de travail toujours contribué chez lui, connaissances sur les mouvements associatifs, y compris terrains assez près du sol, difficiles à connaître par le biais de l’information plus générale, autrement qu’occasionnellement. Et une information sur la France, que j’imbibe moins spontanément. J’y retrouve l’ensemble des paramètres et acteurs, mots d’ordre et places...

0

Politisme, fonctionnalisme

Le politisme : confond le politique avec la civilité, ordre constitutionnel et législatif. Il est, historiquement même, libéral. Le fonctionnalisme : confond analytiquement le social avec l’ordre social public, espace de la civilité également, policy. Mauvaises surprises quand cet ordre est rendu à son historicité, mordante car mobilisée par la conflictualité sociale, et par l’amertume ou l’ironie des redistributions des places, dégradations, réordonnancement des hiérarchies hégémoniques, simple effet de l’histoire ; “social change” dont Merton fait justement son opérateur. Est-ce...

0

La liberté contre la liberté : sujets identitaires (variés), victimhood

Une perplexité logique qui continue à m’échapper encore et encore, succession de compréhension, à effort de complexité logique – c’est tordu – et ça m’échappe chaque fois. A refaire chaque fois. Exemples typiques, classiques et foisonnants, dans les trumpismes. Je les reconnais chaque fois, et chaque fois sans arriver à fixer l’opération. Même difficulté, aveuglement et bêtise, à propos de la géométrie dans l’espace. Ici bien redécortiquée par Linda Greenhouse, NYRB Feb 9th 2023, “Victimhood and Vengeance”, à propos du...

0

Sociologie : empreinte de la *policy* – Ehrenberg et fonctionnalisme

Un critère important – ou paramètre, pour une sociologie/culturologie (et donc un comparatisme) des formes scientifiques  : la structure du financement, et la part des institutions d’Etat en particulier. Je n’y avais pas assez pensé finalement. “Intervention” de l’Etat, impact et orientation idéologiques, “incorporé” dans l’infrastructure et tendant à s’effacer comme transparente, dans les murs. Ici : vu à l’étude concernant l’histoire de la psychiatrie, américaine en contraste avec la française, dans le contexte d’une histoire de la transition entre...

0

Critiques de l’émancipation – Cusset, nouveaux sujets

Heureuse que François Cusset se soit mis – ait sans doute été invité à se mettre – devant la question “générationnelle“, qui fait même bouger le cadre englobant (et horizon de temps) de l’émancipation, devant les nouvelles formes de la revendication politique. Ce geste correct, critique – c’est la question, en pratique – de prendre les phénomènes de transformations indexés sous l’appellatif “woke” (en français ici, complexifié et compliqué par la translation) par une analyse qui les recoud à une...

0

Décolonial : actualisations, génération

Évidence lente à venir : dans le décolonial – qui a tendance à m’ennuyer pour deux raisons, d’abord par l’ignorance qui accompagne l’excitation du nouveau à son propos (deux couches temporelles superposées, de plus, couche de la génération postcolonial studies en anglophonie et couche latino-américaine de la formation de la perspective, dans le sillage Wallerstein, philo, expérience de l’impérialisme US), et par l’effacement tranquille du postcolonial, ou son rejet pas toujours correctement informé – dans le décolonial donc, voir un phénomène de...

0

Pivots culturels : “générations”, “genre”, “planète”

Frappée par un texte de Zadie Smith, NYRB, sur le film Tár qui sort cette semaine en France (Kate Blanchet in main role) : remarques, focalisation même, sur la question des générations, X, current, et le point de passage placé sur la question de l’émotion. Je retiens par exemple : “identities are opinions, opinions are identities” (or is it vice versa). Avec opinion et émotion en co-extension, de plus. Nouveau bloc éthique. Comment de nouveaux mots d’ordre, cristallisations de valeur,...

0

I. Théry : périodisations de la modernité sexuelle

Wow avec seulement deux jours et 40 pages de découverte d’Irene Théry, tout l’ajustement, le recentrage, et le repère appris et immédiatement approprié à mes vocabulaire, fils de théorisation en poétique, corpus de référence en histoire culturelle (et donc coloniale). I. Théry, “la nouvelle civilité sexuelle du consentement” : avec une mise en relief de la “voix” à laquelle que je évidemment tout de suite sensible (elle m’intrigue comme horizon et grand possible, seulement, pour le moment, il faudra en voir...

0

* Moi aussi *, Irène Théry

Bon, je m’informe. L’expérience de la bêtise, à laquelle je suis immédiatement renvoyée, heureusement immédiatement addressed alors que j’entre dans la lecture, et me mets au diapason d’un questionnement. Autant avec La Fabrique du crétin digital qu’avec la Civilisation du poisson rouge qu’avec maintenant (et enfin) le sillage de #MeToo. Que j’ai laissé flotter jusqu’ici, objet très difficile à aborder, amorcer. Très intéressée d’avance par la sociologisation proposée sur “sexuel” (Irène Théry active cette catégorie là, voir comment). “La nouvelle civilité...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search