Séminaire : désaliénation

Le sentiment d’aise, le monde rétabli, généré par un séminaire qui amène des interlocuteurs. Où la pensée se remet à fluer, à travers le tapis serré des distractions et des fatigues intellectuelles cumulées du quotidien universitaire, et par l’effet étonnant du dialogue, ce traversé, traversant.

C’est aussi un effet de : your tribe. The comfort in it. Le sentiment qui fait son pendant – embattledness, et l’harassement aux conditions de lutte pour tenir des significations, des discursivités – n’en est suspendu que paradoxalement, double bind.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.