Fonctions de l’exil

Fonctions critiques de l’exil. Socialisantes politisantes (voir Anderson sur Three Flags), productrices de critique ; epistogènes.

Par les bifurcations ou réarticulations.

Reprendre, par exemple, dans les échanges avec MedFil et CoPoMo, les synergie – agencements trans-discours trans-plans – entre mouvements révolutionnaires, politiques d’Etat, expressions dans les politiques des savoirs, transferts dans les langues, etc.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.