Humanités et sciences sociales : Newfield view

Note seulement rapide, pour étape, pendant lecture d’ Ivy and Industry, étonnamment porteuse et suggestive.

Donc : il s’agit des éléments d’histoire, généalogie des cartographies modernes de “l”université américaine”, “the research university”, contemporaine du mouvement de “professionnalisation” des disciplines, qui renversent une culture épistémique et en installe (affairement institutionnel, justement) une autre. 1900s-1920s. Après deux temps marqués de constructions des conditions matérielles qui rendront cela possible : 1862 et 1890 le Morrill Act, land grant.

Un axe du pivot : les sciences sociales s’établissent contre les humanités. Précisément. Parmi d’autres protagonistes – mais celles-là sont emblématiques. Ce qui donne à lire, et inscrit à l’époque elle-même, des fronts culturels nets, placés en différenciations qui ne sont pas (seulement) en elles-mêmes intrinsèques. Leur couplage en opposition organise le creusement de leurs camps, valeurs ; significations idéologiques, sociologiques, culturelles. Historiques, évidemment aussi : une ligne de partage. La partition rejette donc, repousse, redétermine, les Humanities, et les Lettres, dans des tranchées et retranchements. Newfield raconte le New Humanism (Irving Babbit), que je situe mieux. Pas un rappel inutile en temps de post et transhumanismes et Humanités numériques tranquilles. Newfield rappelle aussi, en tirant ses fils, le thème saillant de l’antihumanisme des 70s et 80s – de Man, figure focalisée, pour lui (parmi d’autres).

L’axe reprend et resignifie le clivage introduit par la “science moderne”, XVIIe, objet et terrain de Merton. Lettres et Sciences, CP Snow et tout ça. On peut tirer ce fil là sans difficulté jusqu’à maintenant, quelle fatigue.

L’intérêt de Newfield en tout cas est de former cette vue : un rapport pertinent est celui, historique, entre Humanities et Social science. (La psychologie autant.) En tant qu’elle ne sont pas voisines mais rivales, rapport d’usurpation occupation : l’humanisme de Newfield (qui ne fait pas peu mon étonnement, le cran de poser cette voix-là ! Quelle situation de possibilité pour ça ? Quel contexte de légitimité s’est-il fourni ? Références Dewey etc ?) voit la valeur culturelle de Humanities : libérale au sens du travail “libre” (douteuse généalogie dans l’otium, malgré de sacrés sauts ; arts libéraux), éducation du gentleman et à la distinction, philosophie morale ou morale hors philosophie, morale chrétienne, soutenue par l’institution du Board of Trustees. Un paternalisme de la période des philanthropies toutes initiales aux fondations des Fondations – Carnegie, Rockefeller. Cette combinaison donc. Bloc culturel. Et Newfield sans sourciller, en bonne conscience pleine, indique sa classe nette : les nouveaux groupes des PMC (professional middle-classes, graduates, college men, qui feront les cadres). Un changement de paradigme donc : la morale, et la conduite des valeurs sociales, passe des Humanities aux sciences sociales, et leur autre rapport à l’Etat et à la policy.

*

Les sociologues attirés par la littérature : une altérité, souvent pratiquée (les sociologues cultivés, culturés – bords de discipline, tension de l’empirique), et un front structurel : qui peut s’exprimer en fascination, curiosité, construction en tant que bord, autre rive, peut-être un peu mystère, un peu méfiance. Le poids de la distinction qui y est attaché. Attirant et juste un peu embarrassant peut-être. D’où l’interface qui m’intéresse : usages de. Valorisations de, pour. Inventions, tâtonnement, des prises sociologiques sur. Ou non, hors de terrain, terrain un peu interdit.



Citer ce billet
Claire Joubert (2023, 18 mars). Humanités et sciences sociales : Newfield view. Ce que fait un angliciste. Consulté le 24 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/na03

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search