Prémoderne pour l’historicité : Guillory, McGann, Jacob et DH

Combien il faut des perspectives de Early modern (John Guillory), prémodernes, ou plus loin encore (Christian Jacob classiciste), pour intégrer dans le regard, perception des objets et visées disciplinaires dans leurs pratiques et leur réflexivité, de plus longue durée. Extension nécessaire, dont j’ai appris la valeur et la nécessité – s’il s’agit d’éviter les malentendus qui sont en train de se former, lignes de fuite – pour pouvoir continuer à parler d’étude littéraire, de littérature comme mode culturel, en resituant les formes et discours référés au passé autant qu’en contextualisant, historicisant tout simplement, les nouveaux moules (médias et information, culture technique et scientifique, DH) de la pensée culturelle.

Pour saisir les transformations contemporaines, dans leur vitesse caractéristique (cette vitesse leur fait un caractère culturel justement, et politique) : ré-embrasser les récits, les cadres.

D’où oui, d’accord, voyons : les Humanités.

Je lis ici : Guillory sur la lente (300 ans) désagrégation du modèle rhétorique, sa techné logon, comme forme structurante de l’enseignement, et son remplacement via Descartes, Locke (et la logique grammaire de Port-Royal), Smith, Kant. Ses formes rémanentes, cryptées et irreconnaissables, vieilleries en effet incohérentes et “moribondes”. Bon de me remettre en tête, par exemple, combien il précède le modèle philologique, qui se combine dans les cartographies culturelles tout à fait autrement, même s’il n’est pas une succession, les temps et les généalogies se chevauchant largement.



Citer ce billet
Claire Joubert (2023, 5 juin). Prémoderne pour l’historicité : Guillory, McGann, Jacob et DH. Ce que fait un angliciste. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/na0t

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search