Enseignements “modernes” – sociologie de

A l’occasion de la lecture de Wendy Brown, premier contact direct, dans “Untimeliness and Punctuality” (one of those long-standing legenda ; Edgework, 2005, très situé dans son temps et son sens du temps critique, “dark times”.) Geste philosophique, reprendre l’examen de la notion de critique par une généalogie étymologique – d’Athènes démocratique à la rupture de Socrate ; du premier sens culturel en jurisprudence intestine à l’exercice de la démocratie (“holiste”, elle dit), au sens marginalisé, externalisé du politique, séparé dans l’espace philosophique, de la vertu individuelle.

Remarque : les ressources culturelles – de capital culturel, càd social – qu’il faut pour accéder à l’espace philologique, l’histoire des significations, l’étymologie comme champ de relecture culturelle. Combien je me rends compte avoir émergé, socialement, d’un lieu-de-la-culture moderne. Avec un goût conservé pour la fierté (familiale) associée : ces couples “modernes” d’instituteurs, dans les montagnes d’Auvergne, prenant la direction d’école d’application du haut de son “mérite” construit entièrement (depuis la condition d’orphelinat) dans la promotion scolaire, positionnant leurs enfants dans des flux de possibilité, études supérieures, circulation précoce à l’étranger et dans les langues, sciences. Venir de peu ; les possibilités ouvertes à ces trajectoires par l’ouverture des curriculums “modernes”, pour les non-héritiers. De même, une montée en capital nécessaire pour le passage de formations scientifiques à littéraire, il me semble – même si passé, précisément, par la voie inférieure, affirmative, des langues modernes.

Quel circuit, quel parcours a été nécessaire, pour que devienne seulement visible, et comme accessible et même indispensable, l’espace plein, continu, non redimensionné, de la continuité culturelle.

Cursus modernes, concours modernes, disciplines modernes, Lettres modernes, Modern Languages (le comparatisme avec son effet habituel : il montre l’historicité parce qu’il montre les temporalités et termes différente de généalogies comparables). En quoi consiste, substance, le pouvoir social du “classique”. On le manie comme un pôle, un short-hand, une emblème, pour résumer une force de domination, dans ses incarnations et ses significations historiques multiples ; mais son expérience sociale. Comment on le rencontre, en acte. Dedans.

Aspirational, and democratizating. Très historiquement situé, ce schéma. Social-démocratie d’époque keynésienne. Cet épisode est à lire avec ses homologues dans par exemple la fin du XIXe (dates alors à préciser aussi finement, sans doute par décennies), étapes des vernacuralisations que suit Guillory pour l’évolution des curriculums scolaires aux Etats-Unis. Autres périodes de promotion sociale, ici l’histoire cernée par Guillory et al. (Newfield en particulier) de la PMC émergente : professional middle class, produite par le capitalisme américain qui trouve ses pieds. (Les États-Unis, terrain évidemment singulier pour l’étude du moderne ! Et les usages sociaux du classique, aussi clairement déporté de sa substance.)


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Claire Joubert (1 juillet 2023). Enseignements “modernes” – sociologie de. Ce que fait un angliciste. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/na0z


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search