Leila Slimani, Sexe et mensonges

La vie sexuelle au Maroc, 2017.

Il faut que je fasse la manœuvre pour la bifurcation vers les femmes et les politiques des sexes, et les féminismes en islam, en préparation du 8 mars à Jakarta. Mernissi en commande.

Très frappée par la présence de la sexualité dans Driss Chraïbi, et al, dont homosexualité – le drama de la modernité passant entre la référence à Gide et le Maroc, « « tradition ». Voir aussi Tahar Ben Jelloun sur les rôles de sexe, et l’étonnant Abdellah Taïa (L’Armée du salut, 2006).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.