Mernissi : « Levons les voiles ! »

All righty :

Levons les voiles ! Ceux du vaisseau-souvenir, mis d’abord ceux de nos contemporains qui maquillent le passé pour nous voiler notre présent. (Plus haut : « Ce livre-navire ») 20.

Il va en être d’une licence mémorielle contre l’histoire, donc. Mernissi prend sa marge de manœuvre, du côté du rêve, du fabuleux, du plaisant. Mode proposé pour la critique : contre la « surveillance » politique, une licence de la lecture, et de l’écriture, sous référence à Genet (19). Se donne les libertés de la lecture, en distinction d’une science.

Stratégie de la mémoire, «  mémoire musulmane », et ces associations a une jouissance – premières poses du féminin méthodologique ? – contre la fabrication du passé pour opération de légitimation du pouvoir. C’est aussi avancer la jouissance, et le Prophète-amant (20), contre les tristes sires de la misogynie de pouvoir. Et : la lecture, libre, contre les édits et les coups énonciatifs du Hadith.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.