Introduction – aux études littéraires

Très bon de reprendre au pied du mur. Je le savais, et je le reconnais immédiatement. Cours d’introduction aux études littéraires anglophones, pour les petits anglicistes (en très grande partie unwillingly dumped in Modern Language study), grande énergie du b.a.ba et du radical.

L’opportunité de cette situation d’introduction, est celle de mettre à distance, de regarder de travers, la littérature / les études littéraires dans leur idéologie. Partir de là. Partir de l’absence de contact culturel direct dans l’expérience de ces jeunes filles et garçons, ou des contacts de culture commune, école (et ses aliénations), discours ambiants soit dominants et idéologiques. Faire saisir dès les premiers exercices de saisie qu’il s’agit d’un objet déjà idéologique, à approcher comme tel pour répondre à ou prendre sa place dans l’idéologie, et parallèlement pour construire sa relation à l’ideologique. Socialisation et subjectivation.

Démystifier le rapport : en démontant la machine, ouvrant le capot, du codé, du fermé, de l’exclusion, de la distinction. Ainsi que montrer l’historicité des codages, cryptages, usages : dont il ne faut pas ignorer l’existence pour péché de domination mais épouser le mouvement historique pour apprendre à lire les enjeux de l’histoire des discours. Les logomachies, les luttes. Les inventions politiques de décomplétion, histoire de la critique.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.