Langage, Grèce, Inde

Louis Havet, dans la recension les Mélanges offerts à Saussure pour ses 50 ans, et critiquant ici comme dans le Mémoire originellement l’absence d’un traitement de la grammaire :

Grammar, as every one knows, is the daughter of Greece; linguistics is the daughter of India as is her favorite instrument, precise phonology. (J Joseph 547)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search