Politiques de l’étranger en Islam : empire

Des techniques de règne, dans le contexte des empires et de leurs contraintes dans l’histoire islamique : Abbassides, Ottomans, et les recrutements d’armées à l’étranger, contre les pressions et divisions politico/régionales (ethnismes, provinces toujours détachables du centre). Armée au service direct des monarque, presque privées, d’Etat quand l’Etat est autocrate. Turcs, et toute l’histoire, eurasienne, des Turcs.

Les techniques d’acculturation des recrues étrangères, observables et comparables entre différentes séquences impériales : type janissaires, inventé bien avant les Ottomans.

Politiques impériales, politiques ethniques, ou nationales, locales peut-être simplement (gestion de la diversité territoriale, des différenciations du coefficient de pouvoir dans la mesure des territoires) – et géopolitiques.

Rome avait ses Fédérés aux Limes, entre autres.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.