“Statut migratoire”

J’entends, au vol, FCulture, quelque débat : “quel que soit …, et statut migratoire“. Pertinent, prise juste. L’angle est mobile (ces statuts sont évidemment changeants et évolutifs, par définition d’ailleurs), et désontologisé : statut et non identité ou nature. Il est aussi : du versant socio-logique, la détermination vue dans le sens d’une subjectivation par l’offre sociale de rôle ; et historique, dans la mobilité des déterminations sociales (dont légales… voir la loi tout récemment votée et violemment déterminante).

L’angle est, aussi, juridique. Qui ne couvre pas “tout” par définition, et qui détermine suprêmement, super-structurellement, par définition.

Je n’en ai pas repéré la constitution, elle sera intéressante à identifier. L’outil en tout cas est soigneux.

Premier très bref relevé : en place dans tous les textes d’organismes internationaux, au moins depuis 2017. Déjà en place en contexte de 2015 ? Ou occasion de génération peut-être ?



Citer ce billet
Claire Joubert (2024, 10 janvier). “Statut migratoire” Ce que fait un angliciste. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vkak

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search