Poétique du social : l’inconscient

Au-delà de l’intersubjectivité, dont rend compte globalement la théorisation de l’énonciation par Benveniste et qu’une poétique sait gérer et prolonger, je cherche le lien vers « le peuple » (passerelle juste ou erreur de chemin ? Je continue à le construire pour l’éprouver en tout cas) comme  plan anthropologique de l’inconscient social. Où « une » société devient cette actrice paradoxale, actrice de l’histoire a posteriori et sans actes, ou de l’histoire vue de loin par masses, sans individus. ? Qu’on saisit en observant les transformations.

Ici Saussure clé. Duh.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search