Beckett, Letters, vol. 2

L’extraordinaire n’est pas seulement la puissance de Beckett, reconfirmée à chaque approche, mais : Cambridge UP, qui peut encore produire sous son égide un scholarship de cette qualité, à la hauteur de l’oeuvre. En réel prolongement de l’oeuvre. Des lecteurs, des traducteurs, des chercheurs. Des éditeurs. En équipe. Bluffant, et par contraste épuisant, devant le reste du paysage général.



Citer ce billet
Claire Joubert (2018, 9 avril). Beckett, Letters, vol. 2. Ce que fait un angliciste. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n9kn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search