La “Vieille Dame du Vendômois”, société savante

Je reçois hier le bulletin 2023 de la Société archéologique, scientifique et littéraire du Vendômois, dont j’ai découvert l’existence en déambulant dans Vendôme, où elle a sa place en gloire, municipalement et architecturalement, patrimoniale. Ma demande a été gracieusement reçue et la découverte m’enchante. La Vieille Dame, “SAV”, a 160 ans, fêtée en rituel approprié en 2022.

Le bulletin raconte l’activité qui perdure et se cultive, compte-rendu d’activité, bilan budgétaire, temps forts des rencontres de l’année, rencontres et présences des édiles (exercice public), conférences, diffusion de l’information. Les rituels charmants, de “sociétés savantes” : qui se soucient de leur propre histoire et de leur sort dans l’actualité, une rencontre est consacrée dans l’année à “L’avenir des sociétés savantes“.

Parmi les thèmes établis, déjà tracés par une histoire : les activités des Amis de Rochambeau, et le colloque du “240e anniversaire de la victoire de Yorktown et de la naissance de l’amitié franco-américaine” de 2021 ; bientôt à prévoir le 4e centenaire de la fondation du Collège des Oratoriens par César de Vendôme (fils aîné d’Henri IV donc) ; visite de la Société des Amis d’Honoré de Balzac et de la Maison de Balzac à Paris ; soirée “L’avenir des sociétés savantes” organisée par la cousine Société des sciences et lettres de Loir-et-Cher.

Rituels, marqués et effectués par le bulletin : inscription de tous les dons et acquisitions de la bibliothèque, qui est constituée en bibliothèque de recherche, fonds et horaires de consultation et staff ; annonce des “échanges” (de bulletins) entre “sociétés savantes”, la liste est longue et poétique. En chef, l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres de Paris, puis la Société d’art, d’histoire et d’archéologie de la Sologne, Société scientifique et litter de Cannes, Société académique d’agriculture, des sciences, arts et belles-lettres du département de l’Aube, Troyes, Charente, Fédération des Sociétés Savantes de la Charente-Maritime, du Berry, Société Dunoise, Châteaudun, Académie du Centre, de Touraine, Brioude, Chinon, Académie d’Orléans, Beauvency, d’Agen, du Saumurois, d’Angers, du Perche, de Pau, d’Autun, Société des Antiquaires de Picardie, Amiens, Draguignan, de la Vendée, Société des Antiquaires de l’Ouest, Poitiers, de l’Yonne (Sciences historiques et naturelles), enfin Société des Amis de Ronsard du Japon.

Et “Ronsard : bientôt 500 ans !”



Citer ce billet
Claire Joubert (2024, 20 février). La “Vieille Dame du Vendômois”, société savante. Ce que fait un angliciste. Consulté le 12 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vv9v

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search