Totem et tabou – pour l’anthropologie à 1913

1913. Dans l’édition GF qui fait une nouvelle traduction (2015) et donne une introduction par Pierre Pellegrin.

Note : retour à Freud après bien longtemps, plaisir de reprendre un classique, marronnier d’été l’intemporel – mais ici à lire pour contemporanéité avec Saussure, et des traitements parallèles des peuples, dans la visée, parallèles, de fouiller les possibles épistémologiques, interdisciplinaires, des nouvelles disciplines en constitution. Une psychanalyse de la culture, une phonologie, un phonologisme, de la culture -[? Pas forcément exact. Légendes, mais certainement ethnisme].

Comment Freud avale la littérature anthropologique et ethnologique de « son temps » ; comment cette littérature est internationale mais strictement délimitée dans la compétition scientifique entr Britanniques, Allemands (ou germanophones ?) et Français. Langues. Comte en implicite et même Darwin, Morgan, Robertson, Wundt, Frazer, et al. Explicitement, la psychologie des peuples.

Comment, donc, il configure cette littérature. La distribue selon ses besoins et ses approbation – voir. Son positionnement par rapport aux coordonnées coloniales de ces discours. Ici la comparaison à Saussure. En quoi cette question l’indiffère, scientifiquement.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search