Pouvoir critique : 59 ans

Institutionnellement scientifiquement : je n’ai pas d’armée.
Et ça m’ennuie profondément de prendre le temps de m’en munir. Même si les pratiques impliquées me sont très curieuses, et toujours étonnantes : la zone même de mon idéalisme, ma bêtise théorique, et donc laboratoire strict de pragmatique.

J’ai beaucoup de pouvoir – sans voir comment ce s’est accumulé (après avoir été beaucoup hérité, et reproduit, avec docilité, terreur, mais aussi soin réflexif, ce qui ne veut pas dire intelligence, mais au moins pression de travail critique, très fructueux, très transformateur et libérateur – immensément). Je me retrouve avec ce pouvoir, qui m’est reconnu ; que je vois m’être reconnu. Effet d’âge, déférence, mais aussi (ou soit) relais ordinaire des générations de lecture. On croit les auteurs. “Qui s’en croit les auteurs”.

Ce beaucoup de pouvoir, si confidentiel et au hasard, est risible aussi. Ou comique. Surtout au moment où le comique a trouvé sa place pour m’aider à basculer en dehors de la course à l’armement, qui semblait imposée, par plusieurs injonctions de plus en plus convergentes bien que de dynamiques si différentes (héritées, et adventices, transformations du champ de force dans l’université et le travail intellectuel), vache chimère.

Phase professionnelle tardive (je m’y retrouve en position jeune, encore une fois répétitivement – et j’aime, j’apprécie beaucoup cette longueur de la course, si complexement instructive) : je ne cours nulle part. Je regarde où je me suis amenée, avec quels compagnies, piles et rayons de livres, fils de philia, contresens quant aux jeux du savoir et du pouvoir mieux élucidés, et perplexités sociales toujours entières même si rendues familières, connues pas connues.

 

 

 



Citer ce billet
Claire Joubert (2024, 16 mai). Pouvoir critique : 59 ans. Ce que fait un angliciste. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11oga

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search