Traduction : enjeu, ordinaire et déterminant

Prendre des décisions culturelles.
L’objet cortex de la traduction au sens le plus, imagining the whole system of introduction into a new context. Ce privilège, de lettré. Responsabilité, plus cuisante aussi.

Les humanistes, et je n’avais pas compris combien Pétrarque avait été le formateur de ces nouveaux contours : l’activité, le travail, dans ce milieu de matériau et de plan d’épistémologie. Non qu’ils aient eu possiblement la perspective réflexive sur ce qu’ils étaient en train d’inventer : c’est tout l’affect postérieur, historique, et peut-être singulier au moment de postérité où nous en sommes (il y a un affect propre à notre moment de ré-médiation encore multiplié, “multiplicateur de progrès”), que de les voir en pleine tâche. Sur cette hyper-réalité de l’acte de langage, travail de langage, philologie faiseuse de culture – même jusqu’à : faiseuse, largement, de la “culture” au sens moderne. Modernité même.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Claire Joubert (31 mai 2024). Traduction : enjeu, ordinaire et déterminant. Ce que fait un angliciste. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11r1o


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search