Le politique, stratégie, énonciation : Nanterre, états généraux

A definite release, reading an exchange between colleagues from Nanterre university attempting to make sense of the political situation of occupation and mobilisation, and orient themselves for their own project of molding and acting in the situation, « États généraux » in preparation.

Relief to find that the uncertainty in reading the events is shared and in fact the very object of living through the events. The whole point, making sense, shaping, diagnostic reading and strategic reading/decision (exactly this : strategy, the enunciative interface of finding meaning and generating it, acte de langage plein. Doing by not only saying, but reading sayings, trans-saying.)

Exchange :  qu’il s’agit bien d’une interrogation, collective et non unanime, où la liberté et le travail sont de tâtonner, de créer les sens, Le temps paradoxal de Gertrude Stein, being one’s contemporary. Lectures tâtonnant de contribution en contribution des ajustements des désaccords des appuis critiques.

Heureuse aussi de tomber sur le livre de VS sur l’analyse institutionnelle, au bon moment : salon du livre politique au Lieu-dit hier, crise à Paris 8, nouvelle phase de tension vécue perso dans le rapport à l’institution.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.