Lapassade contre Durkheim – institutions et instituant négatif

Et Leiris aussi, expo projetée au Musée de l’Homme en décembre 1968, « Passages d’Age d’Homme » : sur le rite d’initiation en tant que non seulement intégrateur dans les institutions mais aussi toujours ouvert à un refus de la condition adulte.

Contre Durkeim, « le souci durkheimien de saisir la capacité intégratrice des institutions », « thèse sociologique » dit Lapassade. Ici, celles du rite d’initiation ou « L’Entrée dans la vie ».

Figure alors de l’ « étranger-participant », et trope de l’entrisme.



Citer ce billet
Claire Joubert (2018, 6 juin). Lapassade contre Durkheim – institutions et instituant négatif. Ce que fait un angliciste. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n9ln

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search