Saussure rapporté à Freud – social, culture

Oui, voilà – l’intérêt de rapporter Saussure à Freud son contemporain (mais manifestement dans des orbites sans rencontre, aucune référence scientifique à l’Autriche tiens d’ailleurs, dans à peu près toute l’historiographie coloniale et protodisciplinaire que j’ai traversée, à moins qu’elle ne soit cachée dans les références germanophones – empire et empire, quid ? Pourtant Vienne scientifique) :

 

Freud à Saussure donc : sur la conception du rapport entre individu et collectif ; pensée du social ; et alors conceptualisation de l’inconscient.

Ce qui semble impliquer (c’est à vérifier exactement) une divergence sur la conception de l’histoire : évolutionnisme et originisme de Freud, certainement. Et alors fantasmagorie sur la « comparaison » entre ontogenèse et phylogenèse.

Implique aussi les attitudes sur la disciplinarité et la pratique du rapport aux autres disciplines – Ici anthropologie, avec focus particulier sur la psychologie des peuples, soit ethnopsychologie.

Revue Imago, « pour l’application de la psychanalyse aux sciences de l’esprit« , Freud de. De 1912 à 1937.

 

P Pellegrin dans son introduction, 61 : « Cette présence latente de la névrose dans la culture deviendra moins forte quad Freud fera appel, pour expliquer la lutte entre l’individu et la culture, à la notion de pulsion de mort. »

 

Nota aussi : passage sans difficulté entre social et culture ici. What ?


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search