Olivier Roy sur communauté et société – l’intenable Etat religieux

Ici aussi, lumineux. Sur la qualité intenable des communautés religieuses, observable en particulier dans les Réformes ou les genèses (Pilgrims américains, islamismes, Genève de Calvin, post-débuts du christianisme…). L’intenable parle simple effet de l’histoire qui est une culturalisation de la religion, qui est aussi une socialisation de la communauté. Dès une seconde génération. Living in.

Roy revient donc sur Gesellschaft et Gemeinschaft via Weber, mais lui donne un angle que je n’attendais pas. Ce qui manque à une communauté, alors que je continue à rêver de peuple et à dépeupler tout à la fois, espace limite et réversible – le politique (la souveraineté, d’abord), c.à.d. l’opposition, la marge, l’altérité. Comme le politique apparaît ici, par l’entrée à ce carrefour, comme la gestion de la différence, et la pratique de la division sociale. Et le social, soit l’inconscient au sens de Saussure et Durkheim. Roy parle de l’explicite pour la communauté : « un système de normes explicites », 202. Le jeu de l’altérité, simplement l’effet de l’historicité. Ambedkar : la démocratie comme changement.

La communauté des salafs, et l’Etat musulman très rapidement. Dès la révélation.

Faut-il donc aussi, pour arriver à la société, non seulement la division sociale mais la lutte des classes (avec ses variations précapitalistes ?) et le rapport de séparation entre gouvernement et gouvernés ?

202 dans La Sainte Ignorance :

Toute demande d’application intégrale de la charia signifie le renoncement à l’autonomie de l’instance politique, ce qui est l’aporie du concept d’ « État islamique ».

Après, il y a aussi le mouvement suivant : « la communauté se vit comme minoritaire, même si la religion dont elle se réclame est sociologiquement majoritaire – ce qui est le c du protestantisme aux Etats-Unis et de l’islam au Moyen-Orient. » 206.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.