L’Université hic du révolutionnaire – 1968

Il s’agit en effet d’expliquer pourquoi le foyer révolutionnaire aura été l’Université en 68, pourquoi les remous dans l’université amplifiés et étendus au système politique même du pays.

Lefort (La Brèche, texte 1) pose : le savoir, et surtout la division du savoir, comme clé de la « société bourgeoise-bureaucratique ». Époque du cadre (ce que verra Boltanski), des experts-bureaucrates (Morin 1), des hiérarchies par ces exclusives de savoir de la société du « capitalisme moderne » (Lefort 1 ici) industriel, société de consommation et société de « l’homme unidimensionnel » (cité par Morin). Savoirs opposants : facultés de lettres et sciences humaine, « tradition humaniste » (Lefort 1) ; savoirs adjuvants « secteur de l’information », recherche scientifique, droit.

Je crois que c’est Lefort 1 qui indique : « articulation entre capitalisme, pouvoir et savoir ». 77


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.