Critique du politique : Weber

Weber, et la sociologie globalement, opèrent une critique du politisme, par les dynamiques du social. Classes, et “éthiques”.

Le politique chez Weber : les rapports de classe dans la domination, l’Etat (qui est un autre plan), et la politique comme Beruf. Entre autres au moins.

Beruf : vocation, ou doctrine d’éthique – sociale, classisée, de classe. L’inertie sociale au politique.

 

Il y a donc un projet “culture et politique” chez Weber, qu’il faut arriver à mettre en regard avec les versions que je travaille. D’ailleurs, occasion de noter que “culture et politique” serait plus précis, désambigüisé, si dit “culture et pouvoir”, mais passe, pour l’instant.

La tâche est donc de cerner comment Weber configure ce que je cherche par “culture” (car par “cultures”). Sens social, cristallisé dans des institutions et des formes et pratiques sociales. Sens du social, et sens collectif-sens socialisant ; les deux simultanément.

Est-ce que c’est ce que I Kalinowski vise par sa discussion de la causalité sociale, où il faudra rapporter sa conception par le sociologue et sa conception par l’agent social ?

 

Culture et politique dans les prises marxistes, explicitement. Et la distance au marxisme semble être une des dynamiques critiques de la sociologie disposée par Weber.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.