Énoncé, énonciation – discours sur/de l’Islam

Terribles langues de bois, charge idéologique qui caparassone le discours, murs de discours. Que faire avec ça. Comment.

La tâche est d’apprendre à lire ces discours : qu’ils soient communiqués d’Al-Qaida (lecture à venir, anthologie Kepel et al), déclarations islamistes de toutes facettes, mais en miroir jeu de langage des faucons occidentaux, pouvoir israélien, sociologies d’Etat sur les radicalisations, etc.

C’est : lire les énonciations dans les énoncés. Les moyens nécessaires pour ça sont chers – histoires discursives serrées, d’autant plus serres qu’elles jouent les cartes close to their chest, prétendant croire et faire croire aux énoncés. Affirmant l’énoncé.

Enonciations et pratiques sociales (le continu entre les deux). Je rappelle cette remarque, rappel à l’attention, croisé dans l’étude de Nilüfer Göle sur le féminisme des femmes (étudiantes voilées) islamistes en Turquie.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.