Mauss : la nation donc l’international(isme)

Tiens, is there a connection here? Entre chercher les articulations entre sociologie et psychologie, pour cerner « le sens du social » (p. 9, cité de Mauss même), et aboutir

. à la nation pensée en série avec le socialisme, la nationalisation, la critique du bolchévisme,

. et enfin, même série, avec l’international et l’internationalisme, et/ou « l’intersocial ». « Le milieu de milieux », les niveaux articulés qui forment un « système intersocial de systèmes sociaux » (cité p. 15)

Une implication concerne la vision de l’international : p. 16, « Mauss, contre les philosophies humanistes et cosmopolites, met l’accent sur ce que l’on pourrait appeler le ‘concret’ de l’échange. » Économie politique, changes, routes, techniques de navigation, moyens de communication etc.

Si nation donc, et si identité collective, alors rapports, échanges, entre nations et entre systèmes sociaux intranation également, « avec les autres entités sociales » (cité p. 15).

La Nation, 1920s : antinationaliste, internationaliste (21). Soutien fervent de la SDN, et pacifisme post WW1. (Mais question de la IIIe Internationale, et création du PCF.)

Enfin, signature Mauss : pratique engagée, militante, en termes socialistes et coopératifs, travaux sur le change, les situations internationales, l’éducation et l’enseignement, les assurances sociales (via la problématique du don). Pratique, aussi, institutionnelle : gérer l’héritage Durkheim dont L’Année sociologique,  et participer à la création et la gestion des Institutions de sociologie, d’ethnologie de Paris, journaux socialistes/coopératifs etc. Ce qui donne : savant et politique, science et normatif (avec un malaise à l’époque, épistémè positiviste et – me dit-on – kantiste). Sociologie et philosophie morale, ou selon Henri Hubert, « politique et morale pratique ».


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.