Mauss – formation des nations / contexte Conférence de la Paix

Le contexte dans lequel la nécessité de penser la nation pour mener à bien l’invention de la sociologie, ses nouveaux frayages et territorialisations : tout à fait évidemment celui de la WW1 et « les haines des nations » (108).

Mais aussi par conséquence : la Conférence de la Paix comme instanciation des nationalismes 19e, soit « les nationalités », 109 : «  Il est presque comique de voir des faits de folklore mal connus, mal étudiés, invoqués devant la Conf de la Paix comme prévue que telle ou telle nation doit s’étendre ici ou là parce qu’on y retrouve encore telle ou telle forme de  maison ou tel u tel bizarre usage. »

Observation de : « inventions de la tradition » (développement 108, « effort conscient pour rester dans la tradition » …

NB ici : « conscient » = institutionnalisation. Cf « effort constant », 109, 108 « effort conscient ». Le sujet de cet effort, exactement : de ce processus de nationalisation. Peuple devenant nation, par un processus qui s’attire la désignation de « effort ».


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.