Parry, Canguilhem – how

Lectures plus intempestives ces temps-ci, où je pratique en vie privée des essayages de l’individualité contre les erreurs d’une passion mal intelligente du peuple. Lecture de « blue-sky research », enfonçant dans le langage, et dans les rouages des pensées du savoir, dimension historique, classiques. Parry, et Canguilhem.

Alors ici : le plaisir des mécaniques, si soigneuses justement. Et les tons, doux modeste tendre et assez anal chez Parry, plus « présomptueux » (his word), hyperarticulé chez Canguilhem, contextes d’époque, lui doit passer au plan idéologique, alors qu’avec Parry on est en lointain écho (crainte des «  nationalités » durcies en quelques mois, crainte pour l’université et la philologie, tâche de l’histoire de la critique littéraire – au sens d’époque elle même). 1930.

Plaisir des how – the gritty, the mechanics and affects and resources and quality of the imagination. Quality of heart.   Épistémologies.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.