Social science : rassurant et irritant

D’une façon que n’est pas la sociologie francophone.

Ici donc, sociologies « anglo-saxonnes », britannique ici (Eatwell et Goodwin, what a couple of well-named actors, in National Populism. The Revolt Against Liberal Democracy (2018) : équilibres étrangers de la vulgarisation à l’anglophone, irritation du factualisme, face plate, mais aussi soulagement d’un mode désideologisé, sans la rhétorique – breathless – de la dénonciation.

Couper dans les émotions scientifiques. Affect froid – émotion tout autant à vrai dire, calculateur ou disons calculant, corps particuliers de cette culture scientifique, avec ses modes de jouissance, irritants d’étranger. Souvent associé, peut-être, à la direction pro-domo de l’attention : défense de la social science (vrai également pour la sociologie toujours embattled), milieu naturel et évident. This is : groping among reading feelings, prejudice, the colours of, trying to listen to the bodily reading of, what the body tells me, of conceptual and political evaluation. Wrongheadedness and ignorance of social meanings I suppose. Action d’effacement, avec aveuglement en programme, en bannière.

Je ne parle plus de Eatwell et Goodwin ici – ça a tiré vers la philosophie analytique, et les scientismes contemporains, cognitivisme, digitalisme, etc. Groping.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search