Meillet et Benveniste : sémantique sociale

Très clairement, le découlé de Meillet à Benveniste, dans un texte précoce, 1905-1906, donné dans l’Année sociologique d’ailleurs, « Comment les mots changent de sens ». On est déjà dans le Vocabulaire des institutions IE : « l’action des causes sociales » (233), « la structure sociale ayant changé, la famille patriarcale indo-européenne ayant disparu », 241, « les développements de sens reflètent l’organisation sociale, l’organisation domestique », 243. 242 : « c’est ainsi que la variation de sens de beaucoup de mots, càd au fond la variation des notions auxquelles est associé le nom donné traduit des changements sociaux profonds : toute l’histoire de la société grecque se réfléchit indirectement dans le contraste entre le compagnon (d’armes, hetairos) et la courtisane athénienne ou alexandrine (hétaira).

Tiens par contre un ton peut-être différent, 244 : « L’action de la division des hommes en classes distinctes sur le sens des mots », 243 : « la répartition des hommes de même langue en groupes distincts », « cette hétérogénéité ».


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.