« Histoire des sciences humaines » : coup de nom

Ah oui – je continue :

« histoire des sciences humaines » : une catégorie intéressante à voir émerger. C’est mon regard qui a bougé et laissé ça entrer dans son champ, ou c’est une émergence du phénomène effectivement ? Sans doute mon regard, qui a beaucoup été infléchi dans l’apprentissage sec de cette saison au CoNRS.

Il me semble, piecing together, making sense, with my little brain celles but also my jealous eye to the advantages acquired by others : dans le mouvement d’une légitimité CNRS de l’histoire des sciences, effet de section 35, effet de cartographie institutionnelle d’une instance de sélection sévère, puissance du CNRS, puissance de son étau de lutte entre l’ethos jaloux de scientifiques assiégés (les humanistes très particulièrement) et le tropisme PDG et gouvernance de la politique scientifique que l’Etat (i.e. la mondialisation) demande du CNRS actuellement.

Histoire des sciences, histoires des sciences autres que, lésées par, celles qui ont été prises pour objet dans l’épistémologie française et, en parallèle (systèmes, machines de légitimation concurrentes), dans le grand jugement américain de la philosophie analytique et de ses juridictions – histoire des sciences sociales donc, et humaines alors ?

Vocabulaire et coups de légitime ante : n’est-ce pas philologie, parmi d’autres et archéologiquement ? Etc. Mettre dans la considération : « civilisation » (tiens, identification d’une actrice généalogique : Monica Charlot, s’agissant de « l’anglistique », et plus récemment que je n’avais remarqué – autre histoire de coup ici, actualité, j’y reviendrai), angle mort des « langues vivantes », et surtout « épistémologie » ou « gnoséologie » ou historiographie interne et réflexive des diverses disciplines impliquées.  Réflexion réflexive sur les disciplinarités. Advocacy, défense et illustration, fonds baptismaux, lutte pour l’inscription scientifique (moi qui suis dans l’histoire de la sociologie durkheimienne, des linguistiques etc. depuis  un moment).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.