Ivan Illich situe 1971 – « interculturel »

Deschooling Society, 1971, écrit après travaux de séminaire « Alternatives in Education » au CIDOC de Cuernavaca, Mexique, Center for Intercultural Documentation.

Montre : une dimension catholique de l’intérêt tiers-mondiste, ou au moins « interculturel » et sudiste disons, du tournant 1960s-1970s. Amérique latine des Sixties – jusqu’à Allende en 1973 en tout cas.

Contribution des Amériques aux 60s, oui, aussi. Apports critiques décisifs de la théorie de la dépendance – de Freire aussi, voir le contexte. Et travaux post-européens, transatlantiques, où l’Amérique latine devient centre de la production théorique. Ayant importé et approprié beaucoup, psychanalyse, littérature (Borges), etc. Une modernité 60s aux Amériques, for sure.

S’agissant d’Illich aussi : une critique de l’intérieur, visant la prétention catholique à l’universel, qu’il reconnait jusque dans l’appel à, la valeur consensuelle de, « universal education » (Deschooling vii). L’Amérique pour décompléter le catholicos : Mexique, « interculturel » (qui doit inclure justement la dimension continentale régionale, contre les États), Porto-Rico (d’où l’Eglise le chasse).

Contre l’universel : le convivial. Tools for Conviviality, 1973.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.