Lordon : auto-transcendance et illusoire-et-réel

Parmi les intuitions & propositions que j’en retiens de Lordon, dans – en effet, VS, une pensée de l’institution ; bifurcation (pensées de la destitution, sujet du livre) et recapture : (« Les institutions évident, pétrifient, fabriquent des colins froids, des monstres même parfois, c’est leur pente. Les faire bifurquer est un devoir, mais ça ne peut pas être un régime … » (273)

. une formulation lumineuse de quelque chose qui m’importe, qu’il réfère lui aussi à Durkheim sur les Formes élémentaires :

« tel est l’effet le plus typique de l’auto-transcendance, effet de la transcendance du tout sur les partie qui n’en on pas moins produit le tout » (194). … il n’est besoin d’aucune solution de continuité pour penser le rapport objectif d’immanence de l’Etat à la multitude – l’Etat c’est nous, et ça c’est le vrai drame : nous sommes en dernier analyse  (clause tout à fait décisive) les auteures de notre propre aliénation. .. chanson Le Pieu, de Marc Robine, « Ce que ne voit pas cette promesse de « liberté », c’est que l’alienation Ne vient pas du dehors, c’est que nous la produisons nous-mêmes. Et, par conséquent, que la « liberté » consiste en un problème d’une tout autre nature qu’un pieu à simplement arracher, qu’il faudra se préoccuper que, le pieu arraché, un autre ne se reconstitute pas aussitôt, non pas par une infortune tombée du ciel, mais par l’effet de notre puissance collective, opaque à nous-mêmes.

La société n’a que ses propres passions pour s’aider à méconnaître qu’elle ne vit jamais que suspendue à elle-même (p ?)

. et puis un outlook pratique, de l’accommodation : « il faut tenir la tension entre l’unite Et l’hétérogène qui la constitue, et la travaille, càd tenir le paradoxe d’une unité qui est à la fois illusoire et réelle ; de l’autre, la tension entre la nécessité de la stabilité et la nécessité de son bousculement. » (273)

Le continu anthropologique, et la complexité interface entre sujet et peuple. Je suis sur terrain connu, langages différents. Y compris les approches de Laclau dans les aboutissements de Lordon qui repère les limites du schizo dans Deleuze prudent lui-même, post Anti-Œdipe, ici dans Dialogues, 1977 : « on ne rend pas l’événement permanent, ou si vraiment on s’y entête, quand il s’agit de cet événement, l’événement de la coupure des chaînes de signifiants, on signe pour la dérive infinie au mieux, pour la folie en fait. » (273).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.