Erving Goffman : le mineur du social – infrapolitique

Intéressée : au moment où se présente à considération un nouveau doute sur la pression du politisme – combien j’investis en croyance dans le politique comme enjeu non-ignorable et injonction morale ; combien j’épuise d’énergie psychique dans cette exigence surmoïque ( se prendre pour l’histoire, se prendre pour le peuple ou le citoyen ou l’individu politique) – lecture de Goffman, qui me présente une vue étonnamment libérée, légère, souriante même, car amusante comme l’est la morale des caractères (La Bruyère, Renard, moralistes).

Une façon d’imaginer une libération, sortie légère du régime de fer de la responsabilité politique. Le sourire est de l’intelligence de ces observations (non pas décider et exiger mais observer, pour commencer ; et observer en tant qu’acte de décalage de l’attention et des termes ; acte léger de déprise, de suggestion, sans déresponsabilisation d’ailleurs car s’y retrouve un compagnonnage inattendu, infra-conscient, le social, reconnaissable si finement et avec quel rire).

ET après et même pendant : la question pourtant de la déresponsabilisation, car ce travail, ces façons d’observer, évoquent leur temps (histoire de la sociologie américaine de la guerre froide – sociologie des Ricains, une nation historiquement située, générationnelle) et leurs coordonnées idéologiques & culturelles. A vue de nez, à sentiment sociologique, à soupçon idéologique. Quelles ? Les impersonnalisations froides, utilitaristes fonctionnalistes et un peu cyniques de la psychologie sociale de guerre froide. Les dépolitisations soigneusement gagnées par là, par argument de scientificisation, tout en étant une activité de nature politique : dépolitiser l’autre.

Alors ce paradoxe, cet équilibre ? De quelle nature, ce qui permettra de comprendre ça comme autre chose qu’une contradiction ?


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.