Weber – sociologie de la connaissance

Je ne m’étais pas rendu compte, ou alors c’est toujours facile d’oublier en laissant glisser cet aspect particulier pour retenir à tort les substances (« contenus » dit-il) de ses propositions, combien la sociologie de Weber, et son échine dans l’explication comparative et généalogique de la rationalisation, est une sociologie de la connaissance. Parce que du sens, et alors productions sociales de fonctionnariats du sens, intellectuels, passés par des formations spécifiques.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search