Frontières : fabrique, et sollicitation actuelle

On reparle des frontières, de l’Europe en particulier, ces jours de pandémie (ou activation, instanciation, du mondial, sous un nouveau mode exploratoire). Une remarque glanée au hasard des flots de la radio, citation d’un penseur actuel : que les frontières actuelles de l’Europe sont des lignes de front qui ont été pacifiées. Très éclairant, très belle remise en perspective du résultat historique ; ce temps écrasé visible aujourd’hui, et radiographiable dans ses couches constitutives. Tout à fait évidemment : les clivages de la géographie, la différenciation des « peuples », de dessin du processus politique national, dans ce territoire inventeur de la nation.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search