Intelligence uplift – Canguilhem sur la santé

Le Normal et le pathologique, 175 (PUF Quadrige 2013, de 1966, et d’abord la thèse de 1943) :

La santé est une façon d’aborder l’existence en se sentant non seulement possesseur ou porteur mais aussi au besoin créateur de valeur, instaurateur de normes vitales. De là cette séduction encore aujourd’hui sur nos esprits par l’image de l’athlète

Le normal est le normatif. Car le vivant humain est social (et techniquement prolongé par exemple maintenant constitutif)  ; relation capable de changement au milieu changeant.

Le vivant et la valeur.

La proposition de Canguilhem : le vivant, le biologique, est normatif. La maladie est une pratique de la normativité, et la santé la capacité même à la normativité.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search