Pragmatiques – commandements et prophétie

Le modèle du mot d’ordre, avancé par Deleuze et Guattari comme tel et opposé au mot de passe,

mais aussi la révélation. Weber sur le prophète, et ce qui le distingue du prêtre : non pas la magie (fonction religieuse clé du rite et de la tradition alors ?) mais le “contenu”, “doctrine” ou “commandement” ; “le message qu’il proclame” (la bonne nouvelle, l’évangile). Où on revient à  Del&Guatt.

Tous, en tant qu’ils “donne(nt) naissance (quand efficaces) à une communauté“. 153.

156 : “c’est aussi là … un des plus grands secrets du succès de la propagande prophétique elle-même.”

 

Les efficaces prophétiques : législateurs, fondateurs d’un ordre systématique dans le droit. (Cf réformateurs sociaux). 157 et 156. Politique sociale : la prophétie (ici le type illustration est Moïse) est une unification du peuple, avec dieu national unifié et organisation de la communauté de cojurés israélites, par le compromis entre les Stände, en “puissants conflits d’intérêts” 159. Le contexte, et même les conditions historiques, sont ceux de “tensions sociales“, 158. Conflits sociaux, Weber dit “la différentiation de classe” 159, “la différentiation économique” 158.

“Œuvre” de Moïse etc.

Politique religieuse“, y compris de non prophètes, ex tyrans de la polis grecque 160. (On trouve des tyrans prophètes, non prêtres issus de la noblesse sacerdotale. Grèce ancienne, Perses.)

 

Pragmatique des prophètes : “ce sont des usurpateurs“. Cf nouveau, réforme, lutte contre cultes (par ex extases, mystères, d’ivresse magique).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.