Sciences humaines PUIS sciences sociales

M’apparaît – alors que je souffle et je crayonne à la présentation des étonnants aveuglements soigneux, pisse-froid, de la « philosophy of science » de Vienne puis des US en passant par Russell – une configuration du rapport entre sciences humaines et sciences sociales.

Car il s’agit de la disparition, sleight of hand, whisshh, de l’histoire et du social, dans ces logicismes et « empirisme radical ». Et alors disparition dans leur présentation historique même, par Dominique Lecourt, de la question du rapport des « two cultures ». (Un repère : repositionnant Hume en référence pour les variations sur l’induction dans la philo of science, p. 53 : « c’est en s’interrogeant sur la notion de causalité dans la perspective de fonder une science – newtonienne – de l’homme, à commencer par celle des pouvoirs et de l’économie de l’esprit », qu’il (Hume) en (l’entendement et la nature humain.e) définit les termes. »)

Lecourt a anti commencé son exposé avec la bifurcation entre philosophie et science. Des racines communes, depuis les physiologoï et Aristote, à leur dérive continentale puis divorcée.

Donc, configuration des sciences humaines et sciences sociales : historique, of course, plutôt que de nature, primo. Et secundo : des Humanités, formes discursives et lettrées des savoirs (avec ses communautés) aux socialismes du pré-XXe siècle. L’invention du social, par l’arasement de la démocratie en Europe. Que le modèle (« newtonien »? Bacon ? Etc autres figures de cette histoire canonique, « Science nouvelle ») scientiste a approché par l’étape préalable, scientificisation des Humanités – vide Foucault ici.

Sciences humaines et sciences sociales ne sont donc pas contemporaines sur une carte des savoirs, mais appartiennent à des cartes successives. On le sait, et pourtant il faut le rappeler pour les opérations (de penser les savoirs).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search