Mettre des mots sur

Emilienne me fait résonner l’expression, à l’occasion d’un coup de fil, et au sujet des rapports de politique au sein d’une administration (d’enseignement supérieur as it happens). Harcèlement moral. De même ce sera harcèlement sexuel, exploitation de tout type, racisme, colonialisme, pouvoir et abus de, infringement sur les droits (dont du travail), etc.

Oui un enjeu pour les dominés de ce coup de langage majeur : mettre des mots sur. Non seulement « dire stop » (proposé par IW en contexte psy – et ici il s’agit de la bifurcation schizo, déjà analysée). Mais faire énonciation, en s’appropriant dans le vocabulaire du droit, démocratique, civique. Agir en, devenir, sujet civique.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search