Réticences au savoir, miroirs des trois libido

Dans le chapitre bien anglé des modes successifs, dans l’histoire européenne (schématique – il y a de la fabulation philosophique dans cette historicisation, on peut aimer), des réticences au désir de savoir, on suit les antiques, chrétiennes, classiques, et modernes.

Les chrétiennes ont donné, patristiquement et latinophone : « jusqu’à la mise en place de saint Thomas qui donne sa forme classique à la triple libido , libido sciendi, sentiendi, dominandi : le désir de savoir, d’éprouver, de dominer. » Variations dérivées des trois concupiscences de la 1ère Epître de saint Jean : la chair, les yeux, la superbe de vie (=, car il me faut bien une traduction culturelle, l’orgueil des richesses ») ; puis de l’apport de saint Augustin : « qui approfondit la convoitise des yeux en y rattachant la jouissance esthétique et surtout la curiosité et l’avidité de connaître ».

Les modernes, bien que « dans le monde moderne, l’envie de savoir, l’aspiration au savoir est une valeur positive » (163), opposent la bonne curiosité à la mauvaise, oiseuse, dispersée. Figure du dilettantisme, pointée, contre le modèle de la spécialisation & professionnalisation.

Le désir dilettante rejoint ainsi les pathologies esthétisantes de la volupté intellectuelle, dont saint Augustin parlant avec tant d’acuité.

Pourtant il arrive parfois que l’opinion renverse les figures … l’enfant terrible de la science est une exception qu’on apprécie avec plaisir … fécondité ingénieuse … Avec le succès, un type de la génialité dilettante devient pardonnable, et même chérissable, comme génialité ludique, ce qui permet un éloge marginal de la facilité, de la légèreté et de la proprenade. (168)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search