Weber, Freud, lectures

On peut mettre en regard les lectures de Weber (hors culture spécialisée immense) dans les travaux contemporains d’histoire, de droit, de théorisation de l’histoire religieuse etc., et celles de Freud en anthropologie  pour Totem et tabou. Celles de Weber sont germanophones pour beaucoup, noms inconnus à l’échelle cruellement triée d’histoire intellectuelle où je peux me trouver, pointus et et scientifiques, souvent techniques, et récents – années 1900 et 1910.

Celles de Freud vont notablement vers des références qui sont restées imprimées dans la grande (c.-à-d. hégémonique et de sens-commun) histoire intellectuelle. Réponses et engagement de débat avec des discours  émergents et dominants dans l’époque ? + lectures cavalières, pour la seule psychanalyse.

Faudra regarder.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.