Expérience CoNRS : continuer à comprendre

Exercice sur les normes, épuisante, et pratique des partages des légitimités pour l’action sur les normes. Plutôt laminante, ici.

Navigation et modelage des normes, pour l’institution de recherche et pour le faisceau disciplinaire concernés. Rapport feuilleté ici à l’Etat, la tutelle, et donc la politique des sciences, à une gradation d’échelles, et donc selon des injonctions contradictoires : c’est la tâche d’un tel corps conservateur et évaluateur. Échelles externes, jusqu’à mondialisation (ses dimensions multiples, mobiles mais aussi fantasmatiques, dans le jeu idéologique), et échelles internes, de la direction du Centre à la direction de l’Institut en charge de négocier naviguer les LSHS, puis aux groupes disciplinaires qui forment des rayons dans la Section.

Les places de parole, d’intervention, d’information même et d’accès.

J’en retrouve des échos, nantie de cette expérience qui me dote d’un savoir institutionnel et politique presque transfuge, au moment d’entrer dans un autre milieu d’évaluation, nouvelle scène et arène : concours pour les contrats doctoraux de l’université, dans ses nouveaux environnements (Comue, EUR, compétition nationale et internationale, lapping as ever at Paris 8’s shores, with various political values).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search