Les exigences du soi – identités néolibérales

Je continue – étant moi-même broyée ces temps-ci par ces machines, dans la mâchoire du truc – à fouiller dans les subjectivités modernes ou néolibérales et leurs formes émergentes dont certaines viennent non pas seulement s’exprimer mais se former dans l’espace universitaire.

Je dis modernes parce que prise avec bonheur et précision dans la poursuite de la réflexion sociologique d’Eva Illouz, sur des objets aussi outlandish et extrêmes pour la sociologie que l’amour, Why Love Hurts   contd. Et que c’est dans les termes d’un approfondissement des logiques historiques de la modernité qu’elle éclaire des phénomènes XXIe siècle, dont les scripts de drague ou autres affairements et souffrances relationnelles en âge d’internet. Moulages du sujet, dans les longues suites toujours – comme celles du capitalisme, l’exacte même long shadow – de l’individualisme où le sujet est libéré et jeté à la fois. Hegel maître et esclave absolument frais encore pour éclairer cela, Marx — et alors Butler ?

Les violences méchantes dans lesquelles ces valeurs subjectives doivent se négocier. Les rivalités identitaires. Les compétitions et promotions, marchés et clientèles du soi. 💬

Quelque chose comme : il faut peut-être regarder ce à qui doit se plier un sujet, dans les options pour l’émancipation fournies par la situation qui lui est donnée. Illouz parle de l’écologie du choix. Dans quel vocabulaire, que jeu de positions possibles. Quelle hégémonie. Et alors absolument : quels subalternes.

(Une sociologie, un effort sociologique, n’est pas un jugement identificatoire, précisément. « De quoi X est-il le nom » absolument, car l’énoncé dit pas-tout et dit à-côté ; mais le nom n’est pas la classification – tel groupe social nouvellement émergent, se distingue par tel positionnement sur la scène commune – , ni la morale politique. Ou bien le jugement, discernement politique, doit-il entrer en jeu alors ? OUI en déterminant où sont les forces à contrer. Et alors dans quel jeu commun recadré, démocratie mouvante avec les poussées du dêmos.)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search