Conduite de vie, éthique, pratiques

Tiens : lisant Yves Sintomer dans l’introduction à La Domination de Weber, nota : que Weber se nourrit de Nietzsche pour la réflexion sur la “conduite de vie”.

Voir alors les liens en aval avec le Foucault de la fin, éthique et souci de soi. La généalogie à Nietzsche est connue. Le passage par l’étape Weber (hors parcours Foucault sans doute on peut imaginer, dans un contexte par exemple où Weber appartient au camps R Aron) est à voir.

Tiens, YS 18 : conduite de vie, à mettre en affiliation avec habitus Bourdieu et surtout pratiques Foucault.

Et alors à mettre en regard de “Culture” à partir de R Williams, “whole way of life” et tout ce qui en découle conceptuellement et disciplinairement. Williams et les Cultural Studies prendront aussi par la sociologie. Mais l’éthique ? Dans le sens Weber, qui assez poussé dans le sémantisme du mot ? Ethik.

Ethique, et culture ?


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Claire Joubert (30 septembre 2017). Conduite de vie, éthique, pratiques. Ce que fait un angliciste. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/n9eq


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search