Bien – pan sociologique sur le nez : Weber sur le pathos scientifique

Quelques pages plus loin, ce rappel à la sobriété, I Kalinoswki refait entendre Weber dans une autre région, ordinairement scientifique, de sa pensée et ses circonstances tensives :

Pour le reste (il s’agit du traitement par Weber dans ses textes des savants collègues de son temps, souvent sous le reproche de “manque(r) de conséquence”), il situe le travail du savant de son époque, sans emphase, du côté le plus prosaïque de ses typologies, celui du travail spécialisé (bourgeois), ancré dans les “exigences du quotidien”. (72)

I do love a good scene, bath, in the pathos of academic contradiction. And love more, or equally again, the sharp crack of the next sociological remark. Rythmes de la vocation. Une sorte de fort-da. Prophète et savant.
Qui ce n’est pas à confondre avec savant et économique. “Moines” et “quotidien” à “exigences” collectives, longuement historiques, chargées.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search