Pakistan

Lancement des possibilités vers le Pakistan, et premières rencontres. Ça commence, sans surprise, par les services d’ambassade et l’Alliance française, comme on est toujours rattrapé par, mais réalité terrain du rapport d’étranger. La notion de « network » – dont, pour cela également, je vais profiter avec le plus grand bénéfice, gratitude.

Et les premiers points d’interface :

. Dawn, fondé par Jinnah and still going – les sections magazine (real estate, careers, tech), la place culturelle de la littérature qui saute aux yeux à premier accès, le sport, la vision sur l’international, les affaires locales et les proportions inversées de la hiérarchie des importances dans les informations.

. Karachi literary festival, Islamabad literary festival – et les listes de noms et des grands noms, auteurs, romanciers, non-fictions, paraphernalia d’un milieu culturel, littéraire et éditorial, question des langues, question de l’international. Le succès de (nombres de visiteurs !), la date de démarrage (2010 il me semble), les prix et les sponsors (l’initiatrice est la CEO de OUP Pakistan).

Et alors la question de la projection des catégories mondialisées. Le roman (alors que la poésie – voir si ça se structure en effet selon cette ligne de partage previsible, en réseaux intercultures séparés dans des logiques mondial/Mondialités musulmanes), …

. les universités et les cartographies des départements et facultés.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search